A propos

Pourquoi une association?
Pourquoi une nouvelle association?
Nous sommes dans un pays à majorité non musulmane,
Si nous ne faisons rien pour améliorer les choses, nous sommes menacés.
Le terme peut paraître très fort, mais:
Ce que nous craignons ce n'est pas de mourir de faim ou de froid,
ce que nous craignons ce n'est pas d'être reconduits à la frontière,
ce que nous craignons ce n'est pas d'être torturés ou envoyés à la guerre,

Ce qui nous menace c'est qu'un jour nos petits enfants disent :
"mon grand père ou ma grand mère était musulman(e)"
Nous craignons pour notre relation avec Allah.
Nous craignons pour notre islam et surtout celui de nos enfants.
Nous craignons pour notre foi.
Nous craignons pour notre au-delà.

Or Allah dit dans le coran:
66. L'interdiction (At-Tahrim)
6. Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'Il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne.


Nous sommes très conscients de ce danger qui nous menace...

Et, du coup, nous la ressentons très lourde cette responsabilité qui nous incombe.
Or si certains projets peuvent être portés individuellement par une seule personne...
D'autres projets, plus ambitieux, plus grands... ne peuvent être portés que par des groupes de musulmans très solidaires.
Allah subhanahou wa ta'ala dit dans le Coran:

Sourate 3 : AL-IMRAN "LA FAMILLE D'IMRAN"
104. Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront.

Il dit aussi dans la même sourate:
110. Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers.

par ailleurs...
... on entend parfois à droite et à gauche : "... moi le travail associatif, j'en ai ma claque, il y a trop de problèmes et de conflit de pouvoir...
Ces mêmes personnes vont dans les mosquées ... Ils se plaignent de l'insalubrité des lieux, du manque de sérénité et de l'absence d’atmosphère spirituelle… Et ils désespèrent de faire quelque chose pour améliorer les conditions dans lesquelles les fidèles pratiquent leur religion. Ils développent une certaine méfiance et prennent leurs distances.
On se demande alors, si tout le monde tient ce raisonnement, dans quelque temps, qui va tenir les lieux de cultes ? Qui va prendre sur lui l’amélioration des conditions de la pratique du culte dans les mosquées et ailleurs ? Qui prendra en charge l’éducation religieuse de nos enfants ?

L’association AMS a choisi de prendre sur elle cette lourde tâche…
Dans ses statuts on lit les objectifs suivants (extrait des statuts de l’AMS Article II) :

L'objet de l'association est comme suit :
L’AMS propose et assure une assistance aux musulmans dans la pratique de leur culte (prière, jeûne, pèlerinage, aumône etc.) et l’apprentissage de leur religion quelle que soit leur origine, sexe ou âge.
L'AMS aspire à être une fenêtre ouverte sur la culture et l’histoire du monde musulman.
L’AMS s’autorise dans sa mission cultuelle à se porter acquéreur et à gérer des espaces physiques dédiés à la pratique du culte musulman.
L’AMS s’autorise dans sa mission culturelle éducative et ludique visant tout public, à employer tous les moyens de communication tels que l’organisation de séminaires, conférences, voyages, publication de brochures, création de sites internet etc.
L’AMS se veut une institution de charité et dans ce cadre elle aura aussi pour mission le soutien moral et l’aide matérielle (dans la limite de ses moyens) à toute personne ou famille en difficulté indépendamment de son identité.
L’AMS fera de l’intégration des musulmans dans la société française son cheval de bataille. Pour cela elle mettra tout ce qui est dans son pouvoir pour la réussite scolaire et sociale des musulmans et de leurs enfants: (soutien scolaire, échange et entraide avec les autres composantes de la société, participation à la vie citoyenne etc.).
Elle se veut aussi comme une plate-forme d’échanges entre des institutions poursuivant les mêmes buts.

A la question de savoir pourquoi une nouvelle association ? On se pose la question :
Est-ce que les associations existantes sur le terrain couvrent tous les besoins ?

La réponse est sans aucun doute : NON ! et celà ne diminue en rien le travail qui est déja fait sur le terrain.

En effet l'agglomération strasbourgeoise est riche de pas moins de 30000 musulmans et musulmanes.
Ils subsistent plusieurs quartiers de l'agglomération strasbourgeoise où la présence des musulmans est forte sans pour autant qu'il n' y ait une quelconque structure de proximité pour rendre service à ces musulmans et les aider dans la pratique de leur religion.
Or, les musulmans dans ces pays d'europe -et même ailleurs- sont dans ce bas monde comme dans le désert : S'il ne trouvent pas un oasis ils sont menacés de mort !

(à suivre)